Delphine Blast, Cholitas, Lupe

A partir de 640,00

Delphine Blast est une photojournaliste française, basée entre Paris et l’Amérique Latine.

Les mythiques cholitas sont un symbole fort de la Bolivie. L’emblématique chapeau melon, les longues tresses noires, mais aussi le corset ajusté et les jupes de couleurs vives : leur tenue est connue dans le monde entier.

Pour sa série « Cholitas », 10 % des revenu des ventes seront reversés à l’association bolivienne CERPI.

Ces tirages sont vendus en 15 exemplaires tout format confondu, signés, avec certificat d’authenticité.

Effacer

Description

Delphine Blast, Photojournaliste

Delphine Blast est une photojournaliste française, basée entre Paris et l’Amérique Latine. Son travail se fonde sur une photographie documentaire au long court où le portrait–‐reportage occupe une place centrale. Elle se concentre sur le reportage social, plaçant l’être humain au cœur de ses sujets.

Photographe depuis plus de 8 ans, elle a couvert différents sujets comme la mortalité maternelle au Ghana, la ruée vers l’or au Mali lors de la guerre civile en 2013, ou encore les enjeux du changement climatique en Colombie. Depuis 2015, elle a développé un travail documentaire sur la place de la femme en Amérique–‐Latine, s’intéressant plus particulièrement à la construction de son identité dans une société en mutation.

Delphine travaille régulièrement pour la presse, différentes institutions et ONG en France comme à l’étranger (Oxfam, Action Aid, Mondial Book, L’Obs, Marie–‐Claire, INREES, Timebox, Internazionale, etc.). Son travaila été exposé en Bolivie, Géorgie, Malaisie et plus récemment en France où Delphine Blast a remporté le premier prix du festival MAP dédié au portrait à Toulouse.

Delphine Blast est membre du studio Hans Lucas depuis 2015.

Cholitas

Les mythiques cholitas sont un symbole fort de la Bolivie. L’emblématique chapeau melon, les longues tresses noires, mais aussi le corset ajusté et les jupes de couleurs vives : leur tenue est connue dans le monde entier.

Pourtant, pendant des décennies, elles ont souffert d’une forte discrimination raciale et sociale. L’arrivée en 2006 d’Evo Morales, premier président amérindien de l’Amérique latine, change la donne et les cholitas se retrouvent progressivement sur le devant de la scène.

La photographe Delphine Blast s’est rendue en 2016 à La Paz afin de rencontrer cette nouvelle génération de femmes Aymara. A travers son travail « Cholitas, la revanche d’une génération », elle a souhaité valoriser leur tenue unique inspirée des traditions andines mais aussi révéler leur féminité, leur élégance et leur dignité. Si les images font référence aux cartes postales issues de la photographie anthropologique du début du XXème siècle, elles renouvellent aussi la perception de la féminité locale. Les indices vestimentaires et décoratifs de chaque cholita sont ici porteurs d’affirmation identitaire et d’évolution sociale.

Information complémentaire

Finition

Simple

Taille

Taille de l'oeuvre 50x50cm (taille de l'image 30x30cm), Taille de l'oeuvre 70x70cm (taille de l'image 50x50cm), Tirage 100×100 cm

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Delphine Blast, Cholitas, Lupe”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *